Genre français : Historique

Pourfendeur de nuages

pourfendeurs_nuagesRussell Banks
1998
B218p

Ce roman aborde la période agitée qui précède la guerre de Sécession. Il a pour personnage principal John Brown, célèbre abolitionniste et puritain américain, tel que vu par son fils Owen. Russell Banks traite ici du racisme, de l’esclavage et des rapports entre idéalisme et fanatisme (selon l’éditeur). Dans une note, p. 7, l’auteur écrit que ce livre doit être « lu uniquement comme une œuvre de fiction. » [SDM]

Une forme de vie

formevieAmélie Nothomb
2010
N912f

Un soldat américain, obèse par volonté, pour protester contre la guerre en Irak, où il se trouve, écrit à l’auteur. [SDM]

Les romans d’Amélie Nothomb sont succints, mais c’est avec plaisir qu’on se plonge dans son univers. Il s’agit d’une auto-fiction, où il est difficile de départager le réel de la fiction. Une lecture aussi qui nous fait réfléchir sur le sort des soldats en Irak.

Cartographie des nuages

cartographie_nuagesDavid Mitchell
2007
M681c

Six protagonistes à six époques différentes, dans tout autant de genres littéraires : c’est un véritable tour de force que David Mitchell a accompli avec ce troisième roman. Dans ce livre exubérant, virtuose et coloré, Mitchell mêle, au fil de six récits, science-fiction, policier, roman historique et comédie noire. Le lecteur se plaira à imaginer la suite de ces histoires fragmentées et à trouver le lien (parfois ténu, il faut bien avouer) entre les récits. Cartographie des nuages est un livre qui fait voyager, tant à travers l’espace que le temps, et qui met en scène des personnages attachants et hauts en couleur : une journaliste qui n’a pas froid aux yeux, un compositeur tourmenté au génie douteux, un androïde aux tendances rebelles… En lice pour un prix Man Booker, ce livre, qui peut rappeler le style des Jonathan Safran Foer, Michael Chabon et autres jeunes auteurs américains, plaira aux amateurs de romans originaux qui n’ont pas peur de s’éparpiller.